Opération de la presbytie à Lyon

Avec l’âge, le cristallin s’use et la capacité d’accommodation diminue. C’est ce qui explique la dégradation de la vision à partir de la quarantaine, plus connue encore sous le nom de presbytie. Contrairement aux autres troubles oculaires (myopie, hypermétropie…), personne n’échappe à la presbytie. Pour éviter le port de lentilles ou de lunettes, la chirurgie de la presbytie peut être envisagée. Tour d’horizon.

Les objectifs d’une opération de la presbytie :

Le principal objectif de l’opération de la presbytie est d’atteindre une autonomie visuelle sans recourir aux lunettes ou lentilles, que ce soit pour la vision de loin, intermédiaire ou de près. On dit qu’une chirurgie de la presbytie est réussie lorsque le patient recouvre une bonne vision de loin, c’est-à-dire nette, contrastée et sans, ou du moins avec peu de halos nocturnes. Ce type d’opération est dit personnalisé, car il dépend des besoins visuels de chaque patient. Une étude préalable doit être effectuée pour déterminer la meilleure solution qui correspond aux besoins du patient.

L’opération de la presbytie peut recourir à différents procédés :

  • Le presby-lasik :

Cette opération lasik consiste à sculpter la cornée à l’aide de laser afin de créer une multifocalité cornéenne. Le principe du presby-lasik est de créer deux zones de vision sur la cornée, dont une située en périphérie pour la vision de loin et une zone centrale pour la vision de près.

  • L’implant progressif

C’est de loin la technique opératoire de la presbytie la plus recommandée, car elle donne les meilleurs résultats pour le moment. Elle consiste à retirer le cristallin et à le remplacer par une lentille intra oculaire multifocale. Les modèles d’implants actuels sont très performants. Contrairement aux implants progressifs classiques, ils assurent une vision intermédiaire parfaite et une diminution des halos.

  • L’Intracor :

Lancée il y a quelques années, la technique de l’Intracor consiste à accentuer la courbure centrale de la cornée à l’aide du laser femtoseconde. Contrairement au Lasik, aucune découpe d’un capot cornéen n’est nécessaire. Ce qui supprime tout risque infectieux ou de sècheresse des yeux. L’intervention est très brève, une dizaine de secondes, et est indolore.

  • L’Inlay :

Il s’agit d’une minuscule lentille qu’on glisse à l’intérieur de la cornée lors d’une procédure lasik pour modifier la courbure de la cornée.

Prendre rendez-vous avec un spécialiste de la chirurgie de la presbytie à Lyon

Je prends rendez-vous